Dans Non classé

Votre entreprise grandit et votre salon (ou la pièce qui jusque-là faisait office de bureau) n’est plus adapté.

 

POURQUOI NE PAS DOMICILIER SON ENTREPRISE À LA MAISON ?

L’intérêt majeur d’héberger son entreprise dans son lieu d’habitation réside tout simplement dans l’économie procurée par l’absence de coût lié à l’achat ou à la location d’un autre local. Sauf si le chef d’entreprise dispose d’une dépendance permettant de bénéficier d’un local professionnel distinct du local privé ou que le bâtiment ait été prévu à cet effet.

Néanmoins, il est souvent préférable de dissocier le local professionnel de son lieu d’habitation. Cela permet de « couper », de pouvoir faire une transition entre le lieu de vie personnelle et  professionnelle et de ne pas avoir l’impression d’être en permanence sur son lieu de travail.

De même, pour recevoir des clients, des partenaires, des fournisseurs, des banques, votre expert-comptable ou un inspecteur, il est plus agréable de se retrouver dans un lieu strictement réservé à l’exercice de son activité.

 

QUELS SONT LES CRITÈRES À PRENDRE EN COMPTE POUR CHOISIR SA ZONE D’IMPLANTATION ?

Un des premiers critères correspond à la taille de votre entreprise. Si elle nécessite un hangar, une zone de stockage, il conviendra de disposer d’un local d’une taille suffisante. En fonction de votre secteur géographique, vous pouvez éventuellement être limité dans le choix de la zone d’implantation et de la disponibilité des locaux ou des terrains de grandes tailles.

Le coût du local constitue également un critère qui est primordial dans le choix de la zone d’implantation. Vous vous poserez en effet la question de l’achat ou de la location du local. Votre expert-comptable vous accompagnera dans ce choix, grâce à la détermination du montant maximum que vous pourrez consacrer pour le paiement local par notamment l’élaboration d’un budget prévisionnel.

Par ailleurs,  les activités liées à la manipulation de produits dangereux ou de marchandises très  encombrantes, ne peuvent être localisées pour des raisons évidentes de sécurité ou d’espace dans des centres-villes. 

Enfin, certaines municipalités incitent parfois les entreprises à s’installer dans des zones pour y redévelopper un tissu économique. Pour y parvenir, elles octroient parfois des avantages fiscaux. Dans d’autres cas, elles  mettent en oeuvre des expropriations d’entreprises, afin de pouvoir utiliser des zones existantes occupées par les entreprises, pour l’urbanisme d’habitation.

 

FAUT-IL S’INSTALLER EN CENTRE-VILLE OU EN PÉRIPHÉRIE ?

Il n’y a pas de réponse parfaite car cela dépend de la ville dans laquelle vous exercez votre activité et des infrastructures mises en place par les municipalités.

Une zone d’activité bien desservie par les transports en commun, à proximité d’une voie rapide, dotée d‘un bon réseau internet et qui dispose d’espaces verts présente quasiment autant d’atouts qu’un centre-ville.

 

Pour conclure, il est important de faire une étude permettant de valider l’implantation de son entreprise afin de ne pas commettre d’erreurs. En effet, une zone d’implantation mal choisie pourrait générer une perte de clientèle, ou pire véhiculer une mauvaise image de l’entreprise.

Sur le même thème