Dans Non classé

 

En bon gestionnaire, vous connaissez certainement la marge dégagée par votre entreprise. La marge commerciale est un indicateur financier très important. La marge intègre plusieurs notions : marge brute, marge nette, taux de marge et taux de marque. Nous allons vous aider à décrypter ces notions parfois un peu abstraites.

La marge : qu’est-ce que cette notion au juste ?

Il convient tout d’abord de distinguer la marge brute de la marge nette. La distinction lexicale est de taille car :

La marge brute représente la différence hors taxes entre votre chiffre d’affaires et le coût de revient de vos marchandises ou des prestations acquises. Plus simplement il s’agit de la différence entre le prix de vente et le prix d’achat.

Prenons un exemple : vous achetez un produit 50€ et le revendez 150€.

On peut dire que la marge est de 100€ (150 – 50 €).

Marge brute = CA – coût de revient de marchandises ou des prestations

 

Mais la marge peut également s’exprimer en pourcentage, on parle alors de taux de marge.

Toujours dans notre exemple : le taux de marge est de 200 % :  (150 – 50) / 50) x 100

Taux de marge = (Marge commerciale HT / Coût d’achat HT) x 100

 

Attention à ne pas  confondre taux de marge et taux de marque qui lui, correspond au rapport de la marge ramené au chiffre d’affaires.

Toujours dans notre exemple : le taux de marque est 66,67% : (100/150) x 100

Taux de marque = (Marge commerciale HT / Prix de vente HT) x 100

 

La marge peut également s’exprimer en coefficient. Dans notre exemple , le coefficient  est de 3 : (50/150)

 

La marge nette ou marge bénéficiaire nette représente la rentabilité d’une entreprise. Elle est souvent associée au bénéfice net. Il s’agit pourtant d’un ratio représentant le rapport du bénéfice net sur le chiffre d’affaire. Donc contrairement à la marge brute, la marge nette tient compte des charges fixes de l’entreprise.

Prenons un exemple : Vous réalisez un chiffre d’affaires de 10 000 € et votre bénéfice est de 500€.

La marge nette est donc de : 500/10000*100 = 5%.

Marge nette = Bénéfice net / chiffre d’affaire x 100

 

Le calcul de la marge : à quoi cela sert-il  ?

Il convient de distinguer la marge exprimée en valeur absolue  et la marge exprimée en taux.

Votre marge brute vous permet de couvrir l’ensemble de vos charges fixes à savoir les loyers, la communication, l’assurance, les honoraires, les charges de personnel, etc…

Pour avoir un bénéfice net, votre marge brute devra être au moins égale à l’ensemble de vos charges ci-dessus indiquées. Si cette marge est plus faible vous risquez d’être en perte, si elle est plus élevée, vous serez en bénéfice.

Avec cette méthode vous pourrez retrouver votre marge d’équilibre c’est à dire celle qui vous permet de couvrir vos charges fixes.

 

Comment interpréter sa marge ?

Le calcul de la marge, permet au dirigeant d’entreprise d’évaluer le bénéfice qu’il pourra tirer de son activité de connaître sa performance commerciale, …

Si vous connaissez vos charges fixes, calculer  votre marge brute permet alors de connaître votre  rentabilité. Ainsi, plus la marge sera élevée plus la rentabilité devrait l’être…

Mais… si la marge est élevée cela peut également signifier que vous vendez mieux (plus cher) que l’autre ou peut-être trop cher… Cela peut aussi signifier que vous achetez mieux que les autres…

En clair, la marge ou le taux de marge vous permet de vous situer par rapport à vos concurrents. Il est important de connaître le taux de marge moyen de votre secteur d’activités, et de le comparer avec le taux de votre entreprise. Cette comparaison vous permet de vérifier que la rentabilité de votre entreprise n’est pas mise à mal et le cas échéant, de réajuster vos prix de vente, ou de mieux négocier vos prix d’achat.

Quelques exemples de taux de marge par secteur d’activités :

Connaissez-vous le taux de marge moyen dans :

– La restauration ? Il est compris entre 70 % et 75 %

– La boulangerie ? Il est compris entre 71 % et 75 %

– La pharmacie ? Il est compris entre 30 % et 35 %

– Le prêt-à-porter ? Il est compris entre 40 % et 50 %

 

En conclusion, la marge est un outil de pilotage pour tout chef d’entreprise. Votre expert-comptable lors du bilan ou des situations comptables intermédiaires vous présente ces données extrêmement importantes. N’hésitez pas à le solliciter pour vous forger une opinion sûre de la rentabilité de votre business.

Sur le même thème