Dans Non classé

Aide à l’embauche d’un apprenti : vous avez jusqu’au 30 juin 2022 pour bénéficier de l’aide exceptionnelle de 5 000 ou 8 000 € !

Vous souhaitez recruter un apprenti pour la rentrée prochaine ? Ne tardez plus car l’aide exceptionnelle dont vous pouvez bénéficier est valable pour l’embauche d’un jeune sous contrat d’apprentissage conclu avant le 30 juin 2022 préparant un diplôme ou titre à finalité professionnelle de niveau inférieur ou égal au bac +5.

 

L’AIDE EXCEPTIONNELLE : RAPPEL 

L’aide exceptionnelle s’adresse aux employeurs qui concluent un contrat d’apprentissage avec un alternant entre le 1er juillet 2020 jusqu’au 30 juin 2022.

Le contrat d’apprentissage peut débuter après le 30 juin 2022 mais doit être conclu avant cette date.

A noter : le contrat d’apprentissage peut démarrer au plus tôt 3 mois avant et au plus tard 3 mois après le début du cycle de formation auquel l’apprenti est inscrit.

 

L’aide est versée la première année du contrat d’apprentissage et son montant s’élève à :

  • 5000€ pour le recrutement d’un apprenti mineur et 
  • 8000€ pour le recrutement d’un apprenti majeur.

L’apprenti devant préparer un diplôme ou titre à finalité professionnelle de niveau inférieur ou égal au bac +5

 

A COMPTER DU 1ER JUILLET 2022 : L’AIDE UNIQUE S’APPLIQUERA

Pour tous les contrats d’apprentissage conclus à compter du 1er juillet 2022, l’aide unique à l’embauche d’un apprenti qui était applicable avant le 1er juillet 2020 s’appliquera à nouveau.

Elle est versée pour la durée du contrat d’apprentissage (au maximum 3 ans voire 4 ans si le contrat d’apprentissage dépasse les 3 ans) et son montant s’élève à : 

  • 4125€ pour la première année du contrat d’apprentissage
  • 2000€ pour la deuxième année du contrat d’apprentissage
  • 1200€ pour la troisième année (voire quatrième année) du contrat d’apprentissage.

 

Attention toutefois, les conditions d’attribution sont plus restrictives que l’aide exceptionnelle puisque l’apprenti doit préparer un diplôme ou titre à finalité professionnelle de niveau inférieur ou égal au bac (contre bac +5 pour l’aide exceptionnelle) en métropole et au bac +2 pour les départements et régions d’Outre-mer.

A noter : l’employeur pourra demander l’aide unique pour la 2ème année (et 3ème année) du contrat d’apprentissage s’il a déjà bénéficié la 1ère année de l’aide exceptionnelle de 5000€ ou 8000€.

 

Sources :

Décret n° 2021-1468 du 10 novembre 2021 portant prolongation du montant dérogatoire de l’aide unique aux employeurs d’apprentis et prolongation de l’aide exceptionnelle aux employeurs d’apprentis et de salariés en contrat de professionnalisation – Légifrance (legifrance.gouv.fr)

Décret n° 2021-223 du 26 février 2021 portant dérogation temporaire au montant de l’aide unique aux employeurs d’apprentis – Légifrance (legifrance.gouv.fr)

Décret n° 2020-1085 du 24 août 2020 relatif à l’aide aux employeurs d’apprentis prévue à l’article 76 de la loi n° 2020-935 du 30 juillet 2020 de finances rectificative pour 2020 – Légifrance (legifrance.gouv.fr)

https://www.alternance.emploi.gouv.fr/actualites/les-aides-lapprentissage-prolongees-jusquau-30-juin-2022

https://entreprendre.service-public.fr/vosdroits/F23556 

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14189

Sur le même thème