Dans Non classé

Les annonces gouvernementales ont donné des perspectives de réouverture pour les commerces “non-essentiels” et les cafés-restaurants. Dans ce cadre, nous vous proposons quelques conseils indispensables à la réouverture, fruits de l’expérience des précédents confinements…

 

LA GESTION DU PERSONNEL

Le personnel est resté de quelques semaines à quelques mois sans activité professionnelle. Cela peut entraîner un risque de perte de repère, voire de motivation chez certains salariés. A l’inverse, d’autres peuvent au contraire être très impatients de reprendre leur activité, et peuvent même générer de la précipitation.

Il est indispensable, quelques heures, voire plusieurs jours avant la réouverture de faire revenir les salariés sur leur lieu de travail. Cela permet de remotiver les équipes, de rappeler les bases, de fixer les objectifs, et de réaffirmer plus que jamais que l’excellence et la satisfaction client sont essentiels. En effet, la clientèle risque d’être exigeante.

 

LE STOCK 

Dans la situation actuelle, nous observons que les délais d’approvisionnement sont particulièrement longs. Aussi, est-il indispensable d’anticiper les commandes auprès des fournisseurs, pour reconstituer votre stock.

Inutile également de trop stocker non pas par peur d’un nouveau confinement (quoique) mais pour éviter de trop solliciter les trésoreries déjà bien basses en cette période.

 

LE MATÉRIEL

Gare aux effets de surprise lors de la remise en marche du matériel. Certains matériels qui n’ont plus fonctionné ou servi depuis des mois risquent d’être capricieux. Ils nécessiteront certainement une maintenance ou une révision. Assurez-vous donc de leur bon fonctionnement quelques jours avant la réouverture, au risque de vous retrouver avec un matériel défaillant le jour de la reprise. 

 

LA POLITIQUE TARIFAIRE 

Soyez très attentifs aux tarifs de vos fournisseurs. Tout comme vous, vos fournisseurs ont besoin de retrouver leurs marges et de dégager des résultats positifs pour pérenniser leur activité et retrouver la confiance de leur partenaire bancaire. Si bien que le risque réside dans une augmentation de leurs tarifs. Ainsi, si vous n’êtes pas attentifs à d’éventuelles hausses tarifaires de vos fournisseurs, vos marges risquent de s’en trouver fortement diminuées et d’engendrer des problèmes financiers graves pour votre activité. Certes, il est indispensable de générer du chiffre d’affaires, mais pas à n’importe quel prix ; il est surtout primordial de préserver et de générer de la marge.


En ce qui concerne vos tarifs, ne soyez pas tentés de proposer prématurément des soldes ou des promotions. Dans le domaine de la mode, de la décoration, de l’habillement notamment, bon nombre de clients attendent avec impatience la réouverture de leur boutique préférée pour satisfaire leur envie de faire du shopping et se faire plaisir. Tout le monde n’est pas adepte de la vente en ligne !!

 

LA RÉVISION DES OBJECTIFS 

Les différentes aides versées par le gouvernement ont souvent permis de maintenir à flot les entreprises mais parfois pas suffisamment… Pour vous assurer à minima un équilibre financier sur les prochains bilans, il est indispensable de revoir et de redéfinir les objectifs de chiffre d’affaires (et donc de marge). Il est également important de valider que les effectifs sont adaptés à ces nouveaux objectifs. 

 

L’ADAPTATION AUX MARCHÉS

Il est inutile de trop vous focaliser sur la concurrence. Soyez en sûr, vos concurrents sont dans la même situation de reprise que vous. L’élément différenciateur résidera dans la qualité de service lors de la reprise. Et ceux qui seront restés à l’écoute du marché pendant ces longues semaines “d’inactivité” pourront adapter au plus juste leur offre aux clients.

Certes, la réouverture s’annonce, mais dans certains secteurs, tels que la restauration, les contraintes imposées par la crise sanitaire limiteront l’accès à vos services ou marchandises. Vous allez bien entendu tout mettre en œuvre, pour assurer une ouverture physique dans les meilleures conditions, mais ne perdez pas la clientèle “digitale” que vous avez réussi à capter pendant la période de confinement, car certains conserveront ce mode de consommation. Restez connectés et accessibles en ligne, continuez à faire la promotion de votre activité en ligne ou de vos offres de vente à emporter ou de “click and collect”. 

En fonction des contraintes sanitaires imposées par le gouvernement, certains n’auront pas intérêt à réouvrir. En effet, dans la restauration par exemple, si vous ne disposez pas de suffisamment de couverts en terrasse, le chiffre d’affaires généré et par conséquence votre marge ne couvrira de loin pas vos frais. Attention tout de même que les clients ne croient pas que vous avez mis la clé sous la porte… Continuer à vous manifester en communiquant et en faisant preuve de pédagogie auprès de vos clients.

 

L’année 2021 est déjà bien entamée, mais tout est encore permis. Soyez audacieux, inventifs et mettez toutes les chances de votre côté en suivant nos conseils pour préparer la reprise de votre activité sous le signe de l’excellence. Attention toutefois à ne pas confondre vitesse et précipitation !

Sur le même thème